Conditions Générales de Vente - Empathie
Logo Empathie

Faites financer votre formation en fonction de votre statut.

Il existe un certain nombre d'aides de financement qui peuvent vous permettre de vous former à moindre coût en fonction de votre statut.

Demandeur d'emploi

Si vous avez travaillé pendant plusieurs années, vous avez cumulé des heures de formation sur votre Compte personnel de formation (CPF). Elles vous permettront de bénéficier d’un nombre d’heures gratuites de formation.

Si vous êtes indemnisé par Pôle emploi, l’ARE (l’aide au retour à l’emploi) de Pôle emploi peut servir à financer une partie de votre formation.

Si vous êtes non indemnisés par l’assurance chômage, vous pouvez bénéficier d'une aide du Conseil Général de votre département.

Si vous êtes reconnu comme travailleur handicapé, il existe l’Agefiph.

Salarié en CDI

Le CPF a pris la succession du DIFen 2015. Pour financer ses heures de formation en tant que salarié, vous devez avoir travaillé au moins 24 mois, dont 12 dans l’entreprise où vous êtes actuellement, ou 36 mois pour les entreprises artisanales de moins de 10 salariés.

Vous pouvez aussi prendre un Congé individuel de formation (CIF) en en informant votreemployeur. Celui-ci, sous certaines conditions, a peu de raisons de vous refuser ce temps de formation. Dans ce cas, c’est les organismes qui gèrent le CIF qui se chargeront, en partie ou en totalité du financement de votre formation : le Fongécif (Fonds de gestion du congé individuel deformation) et l’Opacif: Organisme paritaire agréé au titre du CIF. De même pour votre salaire. et parfois les frais annexes (logement, transport, etc.).

Concernant la prise en charge du coût de votre formation en CIF, sachez que si votre salaire est supérieur à deux fois le SMIC, l’Opacif prend en charge 80 et 90 % du coût de votre formation et à 100 % si votre salaire ne dépasse pas 2 SMIC.

Salarié en CDD

En tant que salarié en CDD, vous pourrez aussi bénéficier de la formation professionnelle. Les conditions : avoir travaillé 24 mois dans les 5 dernières années. Et avoir été salarié 4 mois durant l’année. Sachez que vous pourrez bénéficier d’une formation dans l’année suivant la fin de votre CDD !

Côté financement, la formation peut être prise en charge par votre ancien employeur dans le cadre d’un CIF-CDD si vous n’êtes plus en activité, ou par un CIF, comme pour toute personne ayant déjà travaillé et souhaitant se former au cours de sa vie professionnelle.

Le CPF peut être utilisé par une personne qui vient de connaître une période de CDD. La formation doit toutefois se faire en dehors de la période d’embauche et moins d’un an après la fin du dernier contrat.

Intermédiaire

Les personnes qui travaillent en intérim ont également le droit à la formation professionnelle. Pour cela, il faut se rapprocher d’un organisme dédié : le Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire (FAF.TT). Il permet aux entreprises de financer des formations pour ses employés temporaires.

Fonctionnaire

Comme dans les entreprises privées, il se peut que votre employeur, l’État donc, vous propose une formation professionnelle. Si ce n’est pas le cas et que vous voulez en suivre une, vous pourrez bénéficier d’un congé de formation professionnelle (CFP). La condition : avoir travaillé 3 ans dans l’administration publique. Le congé ne peut pas excéder 3 ans sur l’ensemble d’une carrière (en une fois ou en plusieurs formations pro). Attention, votre présence dans la formation sera contrôlée chaque mois pour valider le versement de vos indemnités. Celle-ci s’élève à 85 % du salaire brut, à laquelle s’ajoutent les frais de résidence parfois.

Il est également possible de suivre une formation dans le cadre d’un changement de poste toujours dans la fonction publique et dans la même catégorie (A, B ou C), mais pour changer de corps de métier. Ce congé deformation dure 6 mois au maximum.

Travailleur indépendant

Si vous travaillez à votre compte ou êtes chef d’entreprise, vous pourrez également suivre une formation pour adulte. L’organisme de référence est l’Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprises (AGEFICE). Pour en bénéficier, il faut travailler dans le domaine du commerce, de l’industrie ou des services inscrits à l’URSSAF et sous un code NAF.

Vous devrez vous référer à une liste de formations disponibles et vous assurer que vous êtes éligible. Le plafond de participation aux frais de formation est fixé à 2 000 euros par an.

Intermittent

Les travailleurs intermittents, artistes, techniciens du spectacle… sont également éligibles au CIF (congé individuel de formation). Selon le temps travaillé, vous pourrez donc vous lancer dans une formation financée en totalité ou non. L’Afdas (Assurance Formation des Activités du Spectacle)notamment peut vous aider à obtenir des financements. Elle prend en charge la totalité des frais de formation si votre salaire est inférieur ou égal à 150 % du SMIC. notamment peut vous aider à obtenirdes financements. Elle prend en charge la totalité des frais de formation si votre salaire est inférieur ou égalà 150 % du SMIC.

Si vous vous formez avec un CIF, vous serez considéré comme stagiaire de la formation professionnelle continue et serez rémunéré par l’Afdas.

Tableau récapitulatif

Dispositif de financement individuel en 2017SalariéDemandeur d'emploiReconversionDemandeur d'emploi 16-25 ansHandicapé (Demandeur d'emploi)
CPF: Congé personnel de formation
CIF: Congé individuel de formation
PFE: Plan de formation entreprise
PPRO: Période de professionnalisation
CPRO: Contrat de professionnalisation
CPA: Contrat d'apprentissage
POE: Préparation opérationnelle à l'emploi
AFPR: Action de formation préalable au recrutement
AIF: Aide individuelle à la formation
FIA: Formation individuelle AGEFIPH
CPS: Contrat de sécurisation professionnelle
Emploi d'avenir
VAE: Validation des acquis de l'expérience


Sources: Diplomeo, CPFormation